Quelle est la définition du BIM ?

Quelle est la définition du BIM ?

Depuis quelques années, de nombreux changements ont été opérés dans le domaine de l’architecture, du BTP et du génie civil. Aujourd’hui, la modélisation BIM s’est faite une très grande place dans ce domaine au point que de nombreux bureaux d’études se sont spécialisés dans ce type d’outil. Si vous vous demandez de quoi il s’agit, nous allons vous l’expliquer dans ce dossier spécial.

Qu’est-ce que le BIM ?

Quelle est donc la signification de l’acronyme BIM ? C’est un acronyme auquel on donne plusieurs sens, car derrière ce concept se cache une réalité beaucoup plus complexe. Pour résumer en quelques mots, c’est un système de modélisation dynamique réalisé à partir d’informations dans le cadre de la conception, de la construction de bâtiments et d’infrastructures. Mais ici, on ne modélise pas que la structure physique, mais aussi son exploitation.

Quels sont les trois sens de l’acronyme BIM ?

Le BIM recouvre trois concepts que nous allons vous expliquer.

Le « Building Information Model » 

Tout d’abord, il faut parler de la base du BIM, c’est-à-dire de l’ensemble des informations qui vont être compilées pour les besoins de la modélisation de la maquette BIM. On y référencera notamment tous les paramètres relatifs aux différents composants d’un ouvrage. Mais là où se situe l’originalité dans le Building Information Model, c’est qu’il s’agit d’un document partagé auquel vont pouvoir contribuer les différents acteurs d’un projet de construction. Ces derniers vont ainsi pouvoir y renseigner un certain nombre d’informations et de paramètres propres aux différentes disciplines de chaque contributeur.

Le « Building Information Modeling » 

Ici, cela désigne non plus le support, mais la méthode de travail utilisée pour venir enrichir ce support. Étant donné que la maquette BIM est un document partagé, celle-ci va être alimentée par différents types de données provenant de différents logiciels. Le plus gros travail des éditeurs de logiciels BIM comme Revit par exemple va consister à rendre tous les formats lisibles et compatibles. C’est ce qu’on appelle l’interopérabilité. Pour cela, il va falloir définir un format de fichier unique et standardisé (le format IFC pour le BIM).

Le « Building Information Management »

Ce troisième sens désigne la manière dont ces informations vont être gérées en temps réel afin que tous les acteurs du projet puissent accéder aux bonnes informations et au bon moment. Tous ces acteurs sont ceux qui contribuent à la conception et à la construction de la structure bien entendu, mais également ceux qui en assurent la maintenance.

Quels sont les objectifs du BIM ?

Le BIM vise en réalité plusieurs objectifs :

  • Le premier objectif vise à favoriser la collaboration entre différents corps de métiers, différents services en permettant l’échange, le partage et la compilation des informations
  • Le BIM va donc inclure des données paramétriques qui ne sont pas des données physiques, mais aussi des scénarios comportementaux et fonctionnels prévisibles en simulant les comportements futurs de l’ensemble de l’infrastructure 
  • Le BIM va permettre de prévoir les coûts de fabrication, de gestion et de maintenance.

Y a-t-il une différence entre un logiciel de modélisation en 3D et un logiciel BIM ?

Un logiciel de modélisation en 3D permet de créer une représentation physique du bâtiment. Le logiciel BIM, quant à lui, contient davantage d’informations. C’est un processus collaboratif qui va permettre d’inclure beaucoup plus de données que des détails physiques. C’est un double numérique du bâtiment physique. 

  • La maquette BIM contient des éléments en 2D et en 3D
  • Elle va également inclure le facteur temps dans les données paramétriques en prévoyant les délais d’interventions pour la maintenance par exemple ou encore le comportement de certains éléments de la structure.
  • Elle inclut des données financières pour offrir une vision de la gestion des budgets en temps réel. 
  • La maquette BIM inclus également les données relatives au développement durable (édition de bilans carbone, réalisation de simulation thermique dynamique STD), ce qui est essentiel désormais dans le domaine de la construction, notamment pour obtenir certaines certifications.

Qui sont les professionnels qui utilisent le BIM ?

Cet outil collaboratif permet à différents corps de métiers de partager des informations. Dans le cadre de la conception, les bureaux d’études techniques, les architectes et les ingénieurs, les géomètres interviendront pour inclure de nombreux paramètres physiques, techniques et prévisionnels. Durant la phase de réalisation du projet : les maitres d’ouvrage, les entreprises du BTP ou du génie civil ainsi que les différents prestataires et artisans utiliseront ce document et l’enrichiront par la suite. Enfin, dans le cadre de la gestion et la maintenance : les propriétaires des bâtiments et les différents intervenants pourront avoir accès au BIM et pourront y apporter de nouvelles informations.

Quels sont les avantages d’utiliser un logiciel BIM pour les professionnels ?

Les professionnels de la construction et du bâtiment ont de nombreux intérêts à utiliser un logiciel BIM.

Pour commencer, les professionnels ont pour objectif de construire des bâtiments plus durables et plus performants. Un outil collaboratif permettant à tous les intervenants d’accéder à la base de données paramétrique en temps réel permet d’améliorer le cycle de production en offrant la possibilité d’accéder aux bonnes informations au bon moment (à travers une synthèse technique et architecturale). 

Le fait que la maquette puisse inclure le facteur temps permet de prévoir les différentes phases du cycle de production et de maintenance et de les modifier en cas de besoin. 

Les différentes présentations de cycles du chantier sont plus qualitatives puisque le document est beaucoup plus fourni, beaucoup plus riche.

Le BIM permet de maitriser davantage les aléas et les variations de projet grâce à une mise à jour dynamique. Le fichier partagé permet de limiter la perte d’informations ou les mauvais doublons.

Le BIM va permettre un travail collaboratif entre les différents corps de métiers sur la maquette BIM grâce à l’interopérabilité des outils. 

Ce document va également permettre une meilleure gestion des couts de production et des budgets

Quels sont les avantages de faire appel à un bureau d’étude spécialisé dans le processus BIM ?

Certains bureaux d’études comme BIMSY se sont spécialisés dans la synthèse technique et architecturale en utilisant le processus BIM. L’objectif de ces bureaux d’études est de familiariser et d’aider leurs clients à mieux appréhender cette démarche en mettant en avant ses atouts :

  • Une économie financière
  • Un gain de temps 
  • Des projets de chantier plus performants 

Ces bureaux d’étude proposent donc de conseiller les maîtres d’ouvrage du BTP ou dans le domaine des travaux publics, de suivre avec eux l’avancée du projet, et de les accompagner à la mise en place et la gestion du processus BIM. Les agences d’experts travaillent avec les outils et les logiciels les plus performants du marché à l’image de Revit Autodesk, ou d’Archicad et d’Allplan. BIMSY travaille avec Revit par exemple.

Le BIM est un outil de management des informations qui favorise la collaboration, le partage de données et qui permet de travailler avec plus de flexibilité et d’efficacité.

Auteur
Claire Dubois
Claire Dubois est une experte en immobilier avec un passé d'agent et une passion pour l'architecture. Diplômée en journalisme immobilier, elle offre sur ce site des analyses pointues et des conseils éclairés.

Leave a Comment